• Accueil
  • > MON JOURNAL INTIME (Mon blog en lui même est un journal intime!!)

MON JOURNAL INTIME (Mon blog en lui même est un journal intime!!)

 

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/64kLvGGH5HBZo1uzi

Je n’avais pas demandé le ciel

Je n’avais pas demandé grand chose

Simplement que tu m’aimes

Et pour moi c’etait la seule chose

Je n’avais pas demandé la lune

Et toutes les merveilles du monde

Je voulais simplement que tu m’aimes

Je ne suis plus qu’aujourd’hui qu’un simple et banal souvenir dans ton coeur

Ma tendresse, mon amour à fait place au chagrin

Et la haine éventre mon corps.

Et j’attends et j’espére les bras entrouverts dans ce noir incertain…

La seule chose qu’il me reste

C’est la force d’y croire…encore et toujours

Si un jour le temps s’arrête, je voudrais le refaire

reconstruire, rattrapé les années et refaire de notre vie

Des milliers de « Je T’aime »

Je n’avais pas demandé le ciel

Je n’avais pas demandé grand chose

Simplement que tu m’aimes

Et pour moi c’etait la seule chose

J’aurai peut être écris ton nom partout

m’en imprégner, ou ne plus penser à toi, t’oublier

Mais j’aurai voulu encore pouvoir me brûler de ton amour

une derniere fois et ne voir que ton sourire

Vivre des jours merveilleux avec toi

Et les années passées ensemble les revivre au present.

Je n’avais pas demandé le ciel

Je n’avais pas demandé grand chose

simplemnt que tu m’aimes

Et pour moi c’etait la seule chose.

Et si un jour le monde s’arrête,

Je voudrai le refaire, reconstruire, rattrapé les années

Et refaire la vie pour que rien ne t’éloigne de moi,

et que ta main et la mienne se confonde dans le ciel.

Peu m’importe toutes les merveilles du monde,

et toutes les choses qui ont où qui n’ont pas de valeur

Peu m’importe la signification des mots,

peu m’importe ceux qu’ils veulent dire

Puisque je voudrai que tu m’aimes

Et j’attends, et j’espére,

les bras entrouverts dans ce noir incertain

la seule chose qu’il me reste c’est la force d’y croire encore,

encore et toujours.

 

Anne-Lise LYAUDET

18 fevrier 1998


 

 

 

13 Novembre 2007, celà va faire 8 ans que je fréquente l’homme avec qui je vis. J’ai connu cet homme là à l’âge de 17 ans. L’age de toute les folies!!L’enfance qui se termine pour faire place à l’adolescence émancipée…Rythmé au son des sorties en boîtes de nuit, des sorties entre ami(e)s…A cet âge là on crois encore pourtant  » Au prince Charmant », au coup de foudre et à l’homme de sa vie!! J’y ai cru et n’ai jamais cesser d’y croire!!

5isojt0g.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai rencontré Benjamin un 13 Novembre 1999.Sortie entre amis, j’ai fais sa connaissance dans un bar!!comme toute adolescente à cet âge là, un ami te présente un autre ami et voilà que l’on fais connaissance,qu’on apprend à se connaître.

 

 

 

 

 

 

 

Je sortais d’une relation amoureuse douloureuse avec quelqu’un que j’avais aimé de tout mon être et qui m’avais littéralement pris pour une conne!!Rien que le fait de savoir et de concevoir de me retrouver seule à noyer mon chagrin me fesait peur…Et puis voilà mes amis pour me changer les idées m’ont proposé de faire des sorties…

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis retrouvé attablé face à ce garçon que je ne connaissais pas,timide et embarasé pour briser ce silence qu’il y avait entre nous deux je me suis mise à parler de tout et de rien. Et c’était parti!!nous avons appris à nous connaître, ont s’entendaient à merveille!!Que demande le peuple!!

 

 

 

 

 

 

 

Ma meilleure amie était présente ce soir là et lorsqu’il y a eu un moment je lui ai demandé de me suivre dans les toilettes discrétement…Et là je lui ai avoué que le garçon avec qui j’avais discuté à l’instant, quelque chose s’était passé entre nous, quelque chose d’indéfinissable et j’avais senti que c’était réciproque. On appelle ça et je n’en doute pas une seule seconde « Le coup de foudre ». Je lui ai dis mot pour mot : « Tu vois le garçon avec qui je discute à table, et bien lui « C’est l’homme de ma vie »et tu verra des années plus tard on reparlera de notre conversation…Je n’en ai jamais démordu!!Et même si par la suite j’ai fais des conneries dans ma vie pour avant tout faire bouger les choses…Je n’en ai jamais démordu au plus profond de mon être.

 

 

 

 

 

 

 

Benjamin et moi, comme tout couple au départ avons connu l’amour fusionnelle, j’étais sa première petite amie (Et de ce titre là j’en était fière!!!),Nous avons connu la passion et l’amour fou!!C vraiment sûr et certain nous étions fais l’un pour l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons connu des hauts comme des bas!!des disputes!!Mais n’est ce pas,là la force qui fais tenir un couple.

 

 

 

 

 

 

 

Et puis il y a eu cet hiver 2001, 19 octobre 2001, le jour où tout c’est écroulé en une fraction de seconde!

 

 

 

 

 

 

 

Rubrique des faits divers dans le Dauphiné : Un jeune motard de 19 ans à été griévement blessé par un autocar. Tranféré à l’hôpital Cantonal de Genéve, son état est critique….Et là le monde s’écroule…A ne pas vouloir y croire, à prier même pour que ce soit quelqu’un d’autre…Pièce à part dans l’hôpital, dans l’attente…Et le désespoir…Et toujours à ne pas vouloir y croire….jusqu’au moment ou on t’y oblige en te tendant le peu d’affaires qu’il lui reste…..(sa gourmette et la chaîne avec le pendentif que tu lui a offert il y a 3 mois en arrière…)Qu’une envie disparaitre sous terre, les jambes qui ne te soutienne plus…Et l’annonce du médecin qui pronostique que si le sang ne circule pas d’ici 48h dans sa jambe on l’ampute, que le bassin à fait 360°c dans le corps et qu’il s’est ouvert comme un livre…qu’un poumon est perforé, que l’urétre est sectionné…etc…Et beaucoup d’autres choses…Mais plus rien envie d’entendre…Partir…Disparaître…et soudaine envie de mourir aussi…

 

 

 

 

 

 

 

Mais la seule chose à faire le seul recours que tu as fasses à toi est la prière et rien d’autres. Elevé par mes grands parents dans la croyance de la religion et la prière à Jésus Christ et à la Sainte Vierge tous les soirs de ton enfance (A même les détester puisqu’il t’oblige à prier quelque chose et quelqu’un où enfant tu es encore sceptique et que tu as bien d’autres choses que de t’ennuyer à prier avec « ses vieux ») Mais voilà l’être humain est quelqu’un d’égoiste qui ne pense qu’a sa propre personne et son bien être!!Et ne prie finalement que dans les moments où il ne voit pas d’issue face à lui…Et c’est bien dommage.

 

 

 

 

 

 

 

7 mois de soins intensifs, avec soulagement que des améliorations dans sa guérison.Et au fond de ton être,pas un mot oral de prononcé tu remercie…quelque chose d’invisible…parce que cette amélioration fait croire au miracle!!Et tu remercie aussi celle qui t’a mis au monde et qui y a toujours cru en cette guérison, qui a toujours cru à Dieu et à l’exaucement de ses prières qui ont étés plus ferventes que les miennes qui n’a jamais baissé les bras et qui m’a aidé à ne pas les baissé aussi!!

 

 

 

 

 

 

 

1 an de réeducation à réapprendre à marcher,voir la souffrance de son compagnon et ne pouvoir pas faire grand chose, et pourtant tellement envie de pouvoir partager avec lui cette souffrance qu’il endure seul.

 

 

 

Et toi qui a surmonter la nouvelle,qui a relever les épaules, tu te sens si faible à présent. Toi qui a tout donné corps et âme pour l’aider à se relever, tu es impuissante face aux difficultés de la vie qui continue avec lui.Tu la vu s’en sortir physiquement et tu l’a même aider en restant auprés de lui.Mais pour lui comme pour toi s’en sortir mentalement est une autre histoire…T’as caché ta souffrance face à lui pour pouvoir mieux surmonter avec lui la sienne…T’as mis ton poing dans ta poche et tes larmes tu les a refoulées au fin fond de ton être mais elles sont toujours là et elles te minent, elles te rongent à petit feu…

 

Tu t’es occupé d’ouvrir avec lui des portes,ou par la suite un mal être est venu s’installé (d’avoir perdu autant dans cet accident)mais parfois et de plus en plus souvent il te laisse derriére l’une de ces portes et ne te donne pas la clé….Et la dépression s’installe dans son être, le noir s’installe car il refuse d’allumer la lumière et de te laisser entrer…Et toi tu es là tu as envie d’avancer, d’avoir des projets, de concrétiser quelque chose avec l être aimé.Et les années passent, les heures passent…Parfois il te réouvre une des portes que tu franchit.Il te fait par de ses projets et tu rentres en accord avec lui pour qu’il ne réeteigne pas la lumière…Et c’est comme ça que tu acceptes qu’il remonte sur une moto qu’il réapprenne à être heureux, peux importe tant qu’il est heureux tu l’ai toi aussi un petit peu…

 

 

 

Mais quelque chose te manques et tu ne sais pas trop quoi au départ.L’amour envers ton compagnon est toujours là!!tu l’aime encore, bien sur que ce n’est plus l’amour des premiers temps, l’amour passionnel et fusionnel mais c’est un amour tout aussi grand est différent. C’est un amour de concrétisation. Quelque chose en toi c’est mis en route comme une horloge biologique, tu es femme. Alors tu lui fais part de tes désirs, de tes attentes…Tu voudrais bien maintenant que l’on t’écoutes que l’on te comprenne…qu’on pense à ton bien être à toi!!Mais voilà que de nouveau la porte se referme et celle ci et bien tu trouve absolument pas la clé!!!Alors tu recules tout en voulant avancer mais c’est impossible!!!

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai tout fait pour qu’il réapprenne le goût de la vie et le bonheur de chaque instants passés à deux, j’ai tout donné de moi même pour qu’il réapprenne ce que le mot bonheur veux dire, mais aujourd’hui je n’ai plus la force de lutter »c’est maintenant moi qui est besoin d’une bouée de sauvetage, je me noie, j’appelle au secours mais personne ne viens me secourir »

 

 

 

 

 

 

 

Tu recules et voilà que la faiblesse t’anéantie.

 

Alors c’est là que oui j’ai fais ce que je n’aurai jamais dû faire!(Mais si je ne l’avais pas fait ca n’aurai peut être pas fait bougé certaines choses!!)J’ai craqué pour quelqu’un d’autre.Quelqu’un qui m’a écouté puisque la personne concerné ne voulais plus m’écouter ou elle m’écouter sans m’entendre.

Cette personne a su m’écouter fasse à mes attentes,cette personne à appris à m’aimer pour ce que je suis. Tout ce que Benjamin ne m’avais pas dit ou avait oublié de me dire!!Je l’ai fais dire à l’autre personne. J’ai joué à l’adultére, et j’en suis pas fière. J’ai provoqué ces moments là pour qu’il y ait le chaos…Qu’enfin il réagisse, ouvre les yeux…Qu’il m’entende!!Je sais ce que j’ai fais est impardonnable et j’espére que le temps m’aidera à faire oublier ce que j’ai fais.

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui je suis retourné auprés de l’homme qui je pense et toujours l’homme de ma vie, mes positions, mes ambitions, et mes projets n’ont pas changés…Mais je suis encore malgré tout dans une impasse avec toujours moi-même un mal être et avec toujours la même porte fermée face à moi. Je pensais qu’en revenant auprés de lui, de l’être aimé, il aurai compris certaines choses, qu’il aurait mûrit, mais rien n’a changé…Il est resté sur ces mêmes positions qu’au départ, alors qu’il m’avait dis qu’il avais pris conscience de certaines choses!!Qu’il avait changé!!Mais je n’ai pas vu de différence…pas vu de changement…Et biensur il me reporte la culpabilité de l’avoir trompé… donc tromperie…échéance repousé… N’est ce pas une façon de dire et de se voiler la face, de mettre encore plus la barrière et de retardé le temps qui pourtant avance lui.

 

 

 

 

 

 

 

L’état d’esprit de chacun n’a pas changé, courons nous à la perte de notre couple par la suite avec les années,où va t’il y avoir un évenement déclencheur qui bouleversera nos vies!!

Je suis fatiguée, je ne crois plus en rien, plus au bonheur,dans ma vie aucun changement et ça deviens desesperant…D’accord je suis avec quelqu’un de gentil, d’attentionné, d’honnête et avant tout de fidéle!!je devrai être heureuse, vivre pleinement mon amour avec lui et rien qu’avec lui…Mais voilà j’ai tellement d’autres envies…D’autres projets…Et j’ai tellement des soucis d’argent qui m’obscede…!!!

C’est tellement dur de savoir quel choix faire pour être enfin heureuse, j’ai tellement peur de me tromper de prendre la mauvaise route et un jour le regretter….

 

 

 

Laisser un commentaire